Le club en histoire

L’ASSOCIATION

 

Régie par la loi du 1er juillet 1901 l’Association « J3 SPORTS AMILLY » fondée en 1949 est un club omnisports qui a pour objet de favoriser et développer la pratique des activités physiques et sportives.

 

Elle a été déclarée à la Sous-préfecture de Montargis le 1er juin 1949 sous le n° 1166 (J.O. du juin1949) dernière modification le 07 avril 2005 (J.O. du 25 mai 2005).

 

Elle a son siège social à la Mairie d’Amilly Loiret.

 

Historique :

Sans titre 4

Au lendemain de la guerre, le maire élu, Monsieur René GIBON, cherche dès 1947 un moyen pour occuper les jeunes de la commune et éviter qu’ils ne soient dans la rue. C’est alors qu’il remarque deux personnes, Monsieur Georges CLERICEAU champion de course à pieds et René FOUASSIER passionné de Football qui cherchent à attirer les jeunes au sport.

 

Dès 1947, le volley, sport qui était couramment pratiqué dans les rues par les jeunes et qui recevra également les jeunes filles, course et cross (naissance de l’athlétisme) et le football sont naturellement les premiers sports pratiqués.

 

Le 1er juin 1949 une « société sportive » voit officiellement le jour. Le nom est choisi « J3 Sport » en référence à la carte alimentaire en vigueur à ce moment pour les jeunes de 13 à 22 ans (public ciblé) et les femmes enceintes. Ce nom fut choisi pour éviter les dénominations communes déjà à cette époque « AS... » « US…). La couleur choisie sera vert et blanc en référence au club « l’olympique de Paris » ancien club de Georges CLERICEAU.

 

Les équipements de l’époque sont très rudimentaires, un champ en bordure de ligne de chemin de fer, à Saint Firmin des Vignes fera l’affaire. Les sportifs nivellent le sol, fixent 2 poteaux en bois, achètent un filet et c’est le départ. Les transports d’équipes se font dans le camion benne de la commune (qui sert également de benne à ordure), les vestiaires, des ballots de paille empilés qui prendront feu lors d’un passage du train, les spectateurs, debout ou sur des bancs de bois. Qu’importe ! On savait se contenter de peu à cette époque, et reconnaître la bonne volonté.

Sans titre 6

En 1956, la fusion avec l’association sportive du Chesnoy (école régionale d’agriculture), permet aux «J3» de bénéficier d’une camionnette, ou des bancs font office de sièges, qui remplace le camion-benne.

 

A partir de 1967, de nouveaux sports font leur entrée aux «J3 »Judo 1967 section qui verra de nombreux champions internationaux et mondiaux, Basket 1971, Tir 1972, Gymnastique et Handball 1974, Pétanque 1975, Boxe et Tennis 1976, Natation –sauvetage 1978, Karaté 1979, Cyclisme 1980, Tennis de table et Tir à l’arc 1982, Plongée1991, Twirling1996, Course d’orientation1998, Roller Hockey, Triathlon 2001, Randonnée pédestre et Goshindo 2003, Hockey sur gazon 2008, et dernièrement Aïkido 2013.

 

Certaines sections n’existent plus : Volley, Boxe, Twirling, Course d’orientation, Roller hockey, Goshindo. Les J3 comptent donc actuellement 20 sections et 2500 licenciés.

 

Au fil des années des installations sont crées. Un premier terrain de football est installé à Saint Firmin des vignes près de l’école primaire. Il sera suivi au début des années 70 par la création du stade Georges Clériceau avec piste d’athlétisme et terrains de foot, au lieu-dit «la Fontaine», plus près du centre bourg. Verront également le jour les terrains de tennis, les gymnases, la piscine.

 

Plus récemment, ce furent de nombreux équipements, les constructions, les réfections et modernisations des différents sites sportifs : Le Dojo magnifique, la piste d’athlétisme, le terrain de pétanque, les terrains de tennis, le terrain synthétique pour le foot, la piscine, la salle de gymnastique et en cours la reconstruction du gymnase Ladoumègue.

 

La grande diversité des sports proposés permet d’accueillir des sportifs hommes et femmes de tous niveaux du loisir aux champions du monde, des plus jeunes (2 ans et ½ à la baby-gym) aux plus âgés (70ans et +) ainsi que, dans certaines sections, des sportifs handicapés (gymnastique, judo, pétanque, tennis de table).

 

Le club omnisports avec ses 2500 licenciés a grandement évolué. Composé de 20 sections il est dirigé par un « comité directeur» de 12 membres élus à l’Assemblée générale et un conseil d’administration composé des membres du comité directeur et des présidents des 20 sections eux-mêmes élus en assemblée générale de section.

 

Le comité directeur à donc à sa tête :

 

  • un(e) Président(e) seul(e) responsable juridiquement pour l’association,

 

  • un(e) trésorier(ère) détenteur des fonds de l’association, chargé de la comptabilité,

 

  • un(e) secrétaire et des membres actifs (possibilité d’un vice-président).

 

Chaque membre du comité directeur est référent d’une ou plusieurs sections, et doit donc être contacté par celles-ci en cas de difficultés. Il est le lien entre la section et le comité directeur.

 

Il assiste à l’assemblée générale de la section et fréquemment aux manifestations sportives ou festives de la section.

 

Les sections sont également dirigées par un bureau composé d’au moins 3 membres assurant les fonctions de Président de section, trésorier, secrétaire. Elles ont une indépendance relative par délégation de pouvoirs du Président de l’association en ce qui concerne leur fonctionnement, relation avec les fédérations, et financement mais rendent des comptes au comité directeur qui est chargé de l’établissement définitif du bilan et du compte de résultat de l’association à soumettre au Commissaire aux Comptes.

 

Depuis quelques années, ce club qui ne fonctionnait qu’avec des bénévoles, a du embaucher des salariés. Actuellement 3 administratifs dont 1 à temps plein au comité directeur et 17 éducateurs dont 2 à temps plein, 1en formation BPJEPS, 14 à temps partiel sont répartis dans 7 sections, soit au total 20 personnes.

 

Le club ne cesse d’évoluer, les projets sont nombreux dans les différentes sections, les travaux effectués par la municipalité, s’ils gênent pendant leur réalisation (fermeture temporaire de la piscine ou du principal gymnase), apportent de telles améliorations que le nombre d’adhérents croît rapidement à leur réouverture.

 

Pour nous contacter :

Maison des Sports : 1270 Rue du Maréchal Juin 45200 Amilly

Téléphone 02 38 98 86 49

J3sportsamilly2@wanadoo.fr

Notre site internet : www.j3-sports-amilly.com

L’ASSOCIATION DE HANDBALL

 

Corine Delahaye, élève au lycée professionnel Jeannette Verdier aime le sport. Elle a pratiqué l’athlétisme au J3 et en scolaire joue au handball. L’équipe dont elle fait partie gagne 3 années de suite le championnat d’académie Orléans -Tours. Cette équipe est composée essentiellement de jeunes filles habitant sur Amilly.

 

Par conséquent, Corine prend les choses en mains et fait une demande aux J3 et à la mairie d’Amilly pour créer une section handball. Cette demande est acceptée et en 1974 Corine devient la première présidente de la section handball. Elle le restera jusqu’en 1980.

 

Une équipe masculine se crée, elle est composée des 3 frères de Corine, 2 frères Jomat et des 3 frères Vaillant, moyenne d’âge 26 ans. L’ambiance est bonne dans la section.

Sans titre 2

Les entraînements se déroulent au gymnase Ladoumègue. Dès la saison 1974-1975 les 2 équipes s’inscrivent en championnat fédéral, les masculins remportent la coupe du Loiret. En 1976 une équipe cadet est crée et également une équipe cadettes qui évoluera jusqu’en 1978. L’équipe féminine joue en honneur départementale, puis en excellence et en 79-80 passe en régionale.

 

En 1978 la toiture du gymnase Ladoumègue s’écroule, l’équipe se replie au lycée agricole du Chesnoy.

 

Cette année là, les équipes participent à de nombreux tournois, L’équipe cadets reçoit l’équipe de Nordwalde (Ville jumelle Allemande). L’année suivante c’est l’équipe senior qui ira en Allemagne.

 

En 1980 pour raisons professionnelles, Corine passe le flambeau à Yves Jomat. Elu président de cette section dont il était jusqu’alors trésorier, il en prend en main la gestion.

 

En 1984 son fils Olivier avec Jérôme Lambert crée l’école de Handball pour pallier au manque de jeunes. Cette école durera 3 ans et disparaîtra à cause du mauvais état du sol (fissures) du gymnase ou elle évolue (actuel gymnase des Bourgoins).

 

Pendant cette période l’équipe senior 1 remporte le championnat du Loiret pendant 3 saisons consécutives, mais se voit interdire la montée en régional par manque de représentation dans les catégories de jeunes.

 

La section handball participe aux « contrats bleus » c’est ainsi que des terrains sont installés dans les 5 écoles d’Amilly et 90 enfants s’inscriront à cette animation. Cela permettra l’inscription de 40 enfants dans l’école de handball provoquant son redémarrage. L’équipe junior évoluera en régional pour la saison 1989-1990.Il faut signaler la présence de Bernard Conesa entraîneur qualifié et dévoué depuis l’origine de la section.

Les années suivantes, les différentes équipes participent à de nombreux matches et finissent les saisons en tête de leur catégories, ou bien placées mais ne peuvent monter de division faute d’avoir des équipes de jeunes. A la fin des années 90 l’objectif est de redémarrer l’école de hand. En 2002 une entente avec Montargis abouti à la création d’AMHANDA qui doit être l’école de handball de l’Agglomération Montargoise pour les jeunes jusqu'à 12 ans. En fin de saison ces jeunes doivent être dirigés vers les deux clubs de Montargis et Amilly de façon équitable. Les J3 abandonnent donc leur école de Handball.

 

Petit à petit, AMHANDA intègre les jeunes jusqu’à 14 ans, intervenant dans certains collèges. Peu de jeunes sont dirigés vers les J3, à partir de 2012 AMHANDA intègre les équipes masculines de l’USM Montargis ce qui, naturellement a pour effet de conserver tous les jeunes dans les équipes. L’accord initial n’étant pas respecté les J3 menacent de quitter AMHANDA, ce qui provoque sa scission en 2 clubs, AMHANDA Education qui n’est habilité qu’à intervenir dans les écoles et AMHANDA Sport qui sera affilié à la FFHB.

 

Les J3 dès la saison 2012-2013 relance l’école de Handball, dans un premier temps uniquement pour les garçons (nous intègreront les jeunes filles dans cette école dès la saison 2014 - 2015).

 

La saison 2012-2013 s’est terminée par la pré-sélection de notre jeune joueur William Bénezit qui a incorporé le pôle Chartres et participé à un tournoi avec l’équipe de France Cadets. William a débuté aux J3 dans la saison 2011-2012, et a rapidement progressé, confirmant notre vocation à être avant tout un club formateur.

William est actuellement joueur proffessionel à Chartre et joue au plus au niveau et revient réguliérement rencontrer son club formateur.

Sources : Archives personnelles de Madame ROBERT Geneviève

Archives du club omnisports

Diverses publications de la Ville d’Amilly

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 25/08/2019